www.athle.fr
Accueil
SITE OFFICIEL
du stadoceste tarbais athlétisme
Actualités
Conte hivernal
22 Janvier 2018 - Secrétariat

 

C’est l’histoire du loup qui n’avait pas mangé depuis trois jours, de deux « Petit Chaperon rouge » et de trois petits cochons. Comment s’y prendre pour assurer un déplacement à six dans deux voitures ? Le loup, quelle que soit la combinaison, avait son coffre bien garni pour le déjeuner.

La route sera longue pour rejoindre la commune de Bompas en ce dimanche 21 janvier et les « Petit Chaperon rouge » ont décidé qu’un « vieux loup » ne représentait pas un réel danger. L’une d’elles, d’ailleurs, avait même amené une galette et une bonne bouteille de cidre, comme le faisait par le passé notre bon René Petchot-Clos. Les petits cochons ont, quant à eux, pris place dans une très belle bétaillère « high tech » sortie d’une concession d’une marque étrangère.

 

La pluie avait donné rendez-vous aux deux équipages tout au long de l’autoroute et il a fallu attendre Lézignan pour apercevoir enfin le soleil du Languedoc et apprécier les violentes rafales de la Tramontane. Arrivés à bon port, les deux « Chaperon rouge » et les trois petits cochons se tenaient à carreau sous la houlette du loup. En effet, pour les cinq personnages des contes pour enfants, l’enjeu était de taille car ils et elles allaient participer à leur premier championnat régional de marche en salle.

 

Tous les arguments ont été trouvés pour justifier d’une quelconque mauvaise performance : « il fait chaud dans cette salle », « les virages de la piste sont relevés », « la piste ne fait que 166m » etc…Il a bien fallu que le loup montre les dents, fronce les sourcils afin de regonfler le moral de ses troupes !

Dans la 2e série du 3 000m marche, Cathy Soubiran a mené l’épreuve mais elle a trop musardé par les chemins et n’a pas pu donner la fréquence nécessaire pour améliorer son chrono. Un temps de 18’40’’90 (R5) mais c’est sûr quand cette jeune femme aura pris toute la mesure de ses possibilités, elle se moquera des foudres du loup.

Dans la même série, Martine Gracia était un peu tétanisée. C’était une première pour elle… alors qu’elle n’avait suivi, amicalement, que les conseils de son entraîneur en prenant il y a quelques mois une licence compétition. Elle sera la première victime du loup. Il y en avait même quatre autour de la piste avec des brassards de couleur jaune et rouge. Tous avaient des grandes jambes, de grandes oreilles, de grands yeux pour mieux voir que la technique de Martine n’était pas encore suffisante. L’un deux avait même une barbe et il s’est présenté face à elle avec un panneau rouge pour lui signifier que pour elle, c’était la fin. Ne pas être déçue, Martine, car le méchant loup ne remplissait que sa mission de juge avec une grande honnêteté. Il va falloir se remettre au travail pour éviter telle déconvenue.

 

Nos trois petits cochons se retrouvaient dans la 2e série du 5 000m. Dès le départ, Nicolas Bigaud, assurément cochon de lait, gambadait en tête du troupeau suivi par son compère Christian Arramond à l’allure de verrat, doté d’une peau bien plus tannée et à l’oreille percée. Derrière, un autre goret, François Terras, d’humeur toujours guillerette, essayait de suivre. Si Nicolas réalise 28’57’’19 (R5) en franchissant le premier la ligne d’arrivée, Christian améliore son record personnel avec 29’23’’70 (D1) se disant qu’il était encore bon pour le service : pied, jarret et jambon bien développés.

Enfin, François, après un départ honnête et prometteur, n’a pas consolidé son édifice. Un chrono de 32’46’’83 (D4) qu’il faudra vite améliorer.

 

Après avoir hésité sur le chemin du retour, le loup, après avoir été séduit par quelques morceaux de la galette, s’est dit qu’il aurait encore besoin de tout ce petit monde pour de nouvelles aventures et leur a accordé un sursis car il attend des chronos bien plus satisfaisants.

Toute ressemblance avec des personnages connus au sein du club du Stadoceste tarbais athlétisme n'est pas fortuite...

 

 

20/02 >
17/02 >
17/02 >
13/02 >
12/02 >
11/02 >
08/02 >
06/02 >
04/02 >
02/02 >
01/02 >
30/01 >
29/01 >
26/01 >
25/01 >
24/01 >
19/01 >
17/01 >
15/01 >
14/01 >
Classement des clubs

Informations sur le classement 2018 du

Stadoceste Tarbais Athlétisme 

 

 

          Classement national 

             (à la date du 13 février)

 798 points - 326e club sur 1 893 

76 athlètes et officiels classés 

 

Classement d'Occitanie 

 27e sur 135 clubs

 

  

Classement départemental

(sections locales et clubs)

2e club sur 18

 

Les officiels et les athlètes classés

 

 

Mises à jour

 

Mercredi 17 janvier

Le challenge départemental de cross

Vendredi 19 janvier

Les championnats LAO en salle

Lundi 22 janvier

Conte hivernal

Mercredi 24 janvier

Epreuves combinées à Bompas

Jeudi 25 janvier

Des dates à retenir

Vendredi 26 janvier

Pour celles et ceux qui ne lisent pas la presse

Lundi 29 janvier

Grand prix hivernal à Saint-Girons

Mardi 30 janvier

Championnat d'Occitanie élite en salle

Jeudi 1er février

Des championnats ce week-end

Vendredi 2 février

Demain entraînement pour notre école d'athlétisme

Dimanche 4 février

L'assemblée générale du Stado tarbais athlétisme

Mardi 6 février

Lancer et courir, les deux verbes du week-end

Jeudi 8 février

Animation en salle

Dimanche 11 février

La diagonale Nantes- Bompas

Lundi 12 février

L'animation EA/PO en salle

Mardi 13 février

L'AG du comité départemental

Samedi 17 février

Pas d'annulation de l'activité athlétique

Le championnat d'Occitanie de cross

Les Espaces

Rejoignez-nous
sur

(pour visualiser toutes nos photos)

 

 

 

Le club est affilié à la Fédération Française Handisport  

 

 

Le club est soutenu par la  

 

 


 

 


 

 

 

Livret hivernal 2017-2018